Jardin des Arts > Edition 2024 > Portraits d’artistes

Christian Delécluse

> 2 installations dans le Parc Ar Milin’

Artiste plasticien et sonore, commissaire d’exposition, conférencier. Intéressé par l’impact de la révolution numérique sur les disciplines de l’architecture, des arts plastiques et du spectacle vivant, le dialogue entre les pratiques expérimentales et le savoir-faire artisanal, les projets art/sciences, les œuvres impliquant la corporéité du public, les états modifiés de conscience, l’animalité, les rapports entre technologie et “nature”, les “machines sensibles”, les accidents, le hasard et la complexité, l’art dans l’espace public, les pratiques de hacking, le déplacement/ renouvellement du regard au quotidien…
« L’œuvre de Christian Delécluse touche la limite intangible du sacré, du surnaturel, du lumineux.  » Olivier Brachat, Prix Découverte, Palais de Tokyo (2017)

Ékhô et Qi Flowers : des œuvres paysages

Ékhô est une installation qui nous relie avec les paysages sonores proches et lointains, contemporains et immémoriaux. La forme de l’œuvre reprend celle des pavillons acoustiques des anciens gramophones : il se produit une amplification naturelle des sons environnants. Ekhô se fait l’écho du monde d’aujourd’hui, et nous relie au monde d’avant les hommes. Elle se pratique dans tous les sens : devant, derrière, dedans… Elle agit comme un catalyseur de l’attention aux sons de la nature… à moins qu’elle ne soit une oreille tendue par la forêt vers les agissements humains.
Qi Flowers sont des boules de qi gong, originaires de Baoding en Chine, utilisées depuis des millénaires en médecine chinoise traditionnelle pour rétablir l’harmonie entre l’humain et son environnement naturel. Placées à l’extrémité d’une tige, trois cents cinquante boules de qi gong anachorètes se transforment en un jardin de fleurs sauvages qui oscillent au gré du vent. Malgré leur haute technicité, elles se fondent dans l’environnement sans chercher à le dominer. Absorbant l’image de tout ce qui les entoure, ces fleurs d’acier construisent une unité en mouvement entre le ciel, la terre, et les êtres qui la peuplent.
Ces deux installations jouent avec nos perceptions. Perrine Villemur est co-créatrice des installations.

Christian Delécluse

06 16 63 75 57
cdelecluse@gmail.com

Ekhô est une invitation à porter notre attention sur le son, à se rendre disponible à ce qui est invisible en ouvrant nos oreilles.

RSS
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram