Jardin des Arts > Edition 2024 > Portraits d’artistes

Philippe Le Ray

> 4 sculptures entre Parc Ar Milin’ et ville de Châteaubourg

« Depuis l’âge de 15 ans, Philippe Le Ray s’intéresse au travail du métal. Mais sa vocation de sculpteur lui est venue à l’issue de sa formation de compagnon, à l’âge de 22 ans. Travaillant le métal dans sa forge, et étudiant en parallèle le dessin d’art, il découvre les diverses tendances artistiques contemporaines, et s’enthousiasme très vite pour une abstraction géométrique qui tendra de plus en plus vers le minimalisme.

L’artiste travaille dans des formes très épurées et avec un minimum d’éléments. Il y a dans certaines de ses compositions quelque chose hérité des mégalithes de sa Bretagne, avec une dimension jointive entre le ciel et la terre. Ses sculptures tendent de plus en plus au dépouillement, dans une démarche qui évoque aussi celle de Brancusi. Chaque œuvre, quelle que soit sa taille, est un concentré de puissance et d’élévation ; mais ses compositions monumentales rendent ces qualités plus sensibles, plus palpables.

Ses compositions monumentales, en acier inox poli, visent à concentrer et unir dans leurs flancs tous les mondes qui les entourent ; elles vibrent dans un hymne vivant du métal à la beauté des lieux. Elles sont comme le chant du métal, une note très pure qui s’élève vers les étoiles dans un désir d’infini. »
Victor Sfez

Philippe Le Ray expose quatre sculptures aux noms évocateurs : Unité, Harmonie, Rencontre, Équilibre Ciel Terre.

Philippe Le Ray

06 75 38 92 85
contact@philippeleray-sculpteur.com

Lien entre vie incarnée et vie infinie, Unité est une forme inclusive ouverte vers le ciel.

RSS
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram